Nombre de places de stationnement automobile en voirie

STATIONNEMENT DES VOITURES (Y COMPRIS DEUX-ROUES MOTORISÉS)

Cet indicateur représente le nombre de places de stationnement en voirie pour véhicules automobiles légers (voitures et véhicules utilitaires légers) selon le type de réglementation appliquée. L’indicateur n’inclut pas le stationnement réservé. On distingue trois grandes catégories de places de stationnement : - Stationnement non réglementé : aucune limitation n’y est fixée, en dehors du respect du Code de la Route ; - Stationnement réglementé : des limitations sont fixées en termes de durée ou de type de véhicule autorisé à stationner (des dérogations sont possibles) : o zone bleue : stationnement gratuit mais limité à 2 heures maximum excepté dérogation (par exemple les cartes riverains) ; o zone verte : stationnement payant pour tous excepté dérogation. La durée du stationnement n'est pas limitée ; o zone grise : zone de transition entre les zones orange et verte, stationnement payant et limité à 4h30 maximum excepté dérogation ; o zone « événement » : stationnement payant, limité à une période de 4h30 excepté dérogation ; o zone orange : stationnement payant pour tous et limité à 2 heures maximum (pas de dérogation possible sauf pour les Personnes à Mobilité Réduite) ; o zone rouge : stationnement payant pour tous et limité à 2 heures maximum (pas de dérogation possible sauf pour les Personnes à Mobilité Réduite) ; - Stationnement réservé (non inclus dans l’indicateur): le parking est exclusivement autorisé à certaines catégories d’usagers (police, corps diplomatique (CD), Personnes à Mobilité Réduite, personne qui dépose/embarque une autre personne (via un Kiss & Ride), livreurs…) etou inclus d’autres types à certains types de véhicules (poids-lourds, autocar, vélos, motos...).

What are the challenges in the Brussels-Capital Region ?

La qualité de vie des habitants d'un quartier ou des personnes profitant des équipements qu'il contient, l'appropriation du quartier, tout comme la vitalité économique et la dynamique d’emploi sont largement influencées par la pression exercée par l'automobile.

De plus, l’offre en stationnement disponible (disponibilité de la place et réglementation appliquée) pèse sur le choix modal. En effet, au moment du départ, on ne prend pas sa voiture si l’on ne part de l’idée qu’il y aura moyen de stationner à destination. Or, l’offre en voirie est limitée et est quatre fois moindre que le nombre de véhicules à garer par jour. L’offre privée de stationnement (parking souterrain par exemple) pourrait suffire à couvrir l’ensemble des besoins en parking mais elle est payante et plus chère que la voirie.

Le stationnement en voirie constitue donc un outil clef de gestion de la mobilité puisque, par la mise en place d’une réglementation bien contrôlée et une tarification adaptée, il entraîne une modification de comportement et devient un levier à disposition des gestionnaires de voiries.

Targets set by the region

• Plan Régional de Politique du Stationnement :
o Envisager une réduction de 16% par rapport à 2005 du nombre total de places de stationnement en voirie d’ici à 2018, à compenser hors voirie (Bruxelles Mobilité, 2011b, p 27, p 31 et p 32).

Calculation method and interest

Les données relatives à l’offre de stationnement en voirie ont été acquises par Parking.brussels (Agence régionale du stationnement) à partir de relevés de terrain effectués en 2014 par Bruxelles Mobilité sur l’ensemble des voies publiques de la Région de Bruxelles-Capitale, y compris leurs abords et accès. Elles font depuis l’objet de mises à jour régulières sur base des modifications communiquées par les gestionnaires de voirie (Communes, Région, …).

Chaque emplacement de stationnement est enregistré dans une banque de données où sont détaillés le statut et le type, tels que définis par le Plan régional de la politique du stationnement, ainsi que les coordonnées géographiques. Chaque entité spatiale représente une unité de véhicule particulier (à savoir 5 mètres).

L’intérêt de cet indicateur est de mettre à jour les connaissances relatives à l’offre de stationnement en voirie pour les véhicules automobiles légers sur l’ensemble du territoire régional. Cet indicateur est, ainsi, d’une aide précieuse pour la détermination des politiques locales de stationnement et la quantification des actions à mener dans le cadre du Plan régional de Politique du Stationnement.

Comments on methodology or interpretation

La catégorisation correcte des situations reste sujette à l’interprétation de chaque personne réalisant les relevés de terrain et est la principale difficulté rencontrée lors de ces relevés (savoir distinguer, par exemple, le stationnement autorisé du stationnement interdit en cas d’absence de signalisation verticale et horizontale).

La communication des modifications relatives aux statuts et types de stationnement en vigueur n’est pas toujours optimisée (coordination entre les communes et Parking.brussels).

Bibliography

Bruxelles Mobilité. Plan Régional de Politique du Stationnement : mieux se garer pour mieux bouger. Bruxelles Mobilité, 2011. ISBN:
Bruxelles Mobilité. Plan de mobilité Région de Bruxelles-Capitale. Bruxelles Mobilité, 2011. ISBN: