Nombre moyen de cyclistes comptés en Région de Bruxelles-Capitale

DÉVELOPPEMENT DE L’USAGE DU VÉLO

Cet indicateur représente le nombre moyen de cyclistes recensés entre 8h et 9h sur divers points de comptage. Ces comptages ont été réalisés à quatre moments différents de l’année et en plusieurs lieux de la Région de Bruxelles-Capitale.

What are the challenges in the Brussels-Capital Region ?

Le vélo est un mode de déplacement à part entière et durable. L’intérêt de la valorisation de son usage est multiple :
- moins d’automobilistes par report modal, donc moins de congestion et de nuisances ;
- moins d’usagers dans les transports publics, donc nouveaux gains de potentiel et meilleures conditions de confort pour les passagers ;
- bénéfices en termes de temps de parcours et de santé publique.
Dans de nombreuses villes européennes, « l’effet boule de neige » opère et la part des déplacements effectués à vélo ne cesse de croître. À Bruxelles aussi, le vélo représente un énorme potentiel non encore réalisé : promotion, éducation, qualité, confort et sécurité des infrastructures et intermodalité sont les règles d’or d’un virage en faveur du vélo. L’objectif est donc d’augmenter le nombre d’utilisateurs qui abandonneraient au moins partiellement la voiture personnelle et les transports publics pour le vélo. (Bruxelles Mobilité, 2011a, p 47)

Targets set by the region

Il n’y a pas d’objectif chiffré à atteindre pour cet indicateur.

Calculation method and interest

L'indicateur est égal à la somme des cyclistes comptés durant une heure au niveau des différents points de comptage divisée par le produit entre le nombre de points de comptage et le nombre de périodes de comptage.
Les points de comptage sont au nombre de 26 et répartis sur l’ensemble du territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.

Les comptages sont effectués manuellement le matin entre 8h et 9h en semaine (le mardi ou le jeudi). Ces observations à l’heure de pointe fournissent l’image la plus complète – les cyclistes y sont les plus nombreux – et le plus facilement comparable d’une période à l’autre. Les périodes de comptage couvrent différents moments de l’année selon les années mais seules les campagnes de janvier, mai, septembre et novembre sont relayées.

Lors des comptages, chaque cycliste entrant dans le carrefour est comptabilisé. Plusieurs paramètres sont enregistrés : sa provenance, sa destination, s’il s’agit d’un homme, d’une femme ou d’un enfant, s’il porte un casque, s’il roule sur un Villo!... (Bruxelles Mobilité, 2011b, p 82).
Cet indicateur permet de rendre compte de l’évolution de la charge moyenne horaire du trafic cycliste en Région bruxelloise.

Comments on methodology or interpretation

Lorsque des données de comptage sont manquantes (voirie temporairement impraticable pour les cyclistes ou défection d'un compteur), une valeur de substitution est calculée sur base de l'évolution globale observée au niveau des points de comptage dont la série est ininterrompue.

Attention, l'augmentation du nombre de cyclistes comptés en plusieurs points ne signifie pas que la part modale des cyclistes augmente. Les mesures de part modale ne peuvent être réalisées que via une enquête menée auprès de personnes faisant partie d'un échantillon représentatif de la population.
Attention également qu’entre 1998 et 2016, le nombre de points de comptage a progressivement augmenté : 15 points de comptage de 1998 à 2009, 25 points en 2010 et 26 points de comptage à partir de 2011.

Bibliography

Bruxelles Mobilité. Plan vélo 2010-2015 : Bruxelles passe à la vitesse supérieure. Bruxelles Mobilité, 2011. ISBN:
Bruxelles Mobilité. Plan de mobilité Région de Bruxelles-Capitale. Bruxelles Mobilité, 2011. ISBN: