Montées en gare

DÉVELOPPEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE

Cet indicateur représente le nombre d’usagers en partance des gares bruxelloises desservies par la SNCB un jour ouvrable moyen, c’est-à-dire le nombre de personnes qui ont embarqué dans les trains de l’opérateur ferroviaire.

What are the challenges in the Brussels-Capital Region ?

Actuellement, le réseau ferroviaire représente un potentiel important d’usage bruxellois pour les trajets au sein de la Région ou depuis/vers l’extérieur de celle-ci. En effet, l’offre bruxelloise de la SNCB, très dense pour un réseau de chemin de fer, dispose encore de capacités importantes en dehors des heures de pointe et permet des temps de parcours souvent compétitifs par rapport au véhicule individuel et aux transports en commun de surface. Des efforts sont actuellement menés afin d’améliorer la régularité des trains et rendre plus lisible l’offre SNCB, encore trop peu mise en évidence.

L’indicateur présenté dans cette fiche permet de rendre compte de l’augmentation de la fréquentation du réseau ferroviaire (notamment à Bruxelles) et donc de son attractivité, en particulier en comparaison aux autres modes de transport.

Targets set by the region

o Il n’y a pas d’objectif chiffré pour cet indicateur.

Calculation method and interest

Cet indicateur est extrait des statistiques complètes fournies par la SNCB à l’échelle de la Belgique. Des comptages visuels sont effectués en octobre durant 9 jours consécutifs (5 jours ouvrables encadrés de 2 week-ends) au sein des gares et des trains. La méthode consiste à relever le nombre de voyageurs montés et descendus pour tous les trains du service intérieur et dans toutes les gares et points d'arrêt (IBSA, 2017 et IWEPS, 2017). Seul le nombre de montées un jour ouvrable moyen est présenté ici.

Comments on methodology or interpretation

Etant donné que le comptage s’effectue pendant une seule semaine, les résultats globaux ne donnent qu’une estimation de l’évolution du trafic d’année en année.

L’accès à ces données varie en fonction de la politique interne de la SNCB. Ces données ne sont d’ailleurs pas accessibles en continu.

La somme des nombres totaux de personnes montées dans les différentes gares de la Région de Bruxelles-Capitale diffère du nombre total de la Région (différence d’environ 2%). En effet, celui-ci contient certaines extrapolations afin de pallier des différences dues au fait que les comptages selon les gares sont effectués en des jours différents de la semaine.

Les courbes ne débutent qu’en 2009 pour la gare « Vivier d’Oie » étant donné que cette gare a été ouverte en 2008. De même, les courbes ne débutent qu’en 2012 pour les gares « Bruxelles Ouest » et « Simonis » étant donné leur remise en service en décembre 2009.

« La nature visuelle des comptages engendre une imprécision inévitable quant aux chiffres fournis ; pour un examen particulier de la clientèle d’une gare déterminée, la source à privilégier dans ce cas est celle issue des ventes. Les données issues des comptages peuvent être utilisées pour mettre en évidence des tendances (au sens temporel) ou la répartition de la clientèle d’une gare vers les différentes destinations. Les voyageurs qui utilisent une ou plusieurs correspondance(s) sont comptés à la montée deux fois ou plus. En effet, la méthode de comptage visuel ne permet pas de distinguer les voyageurs qui débutent ou terminent leur déplacement de ceux qui utilisent une correspondance. Cette méthode augmente artificiellement le poids des gares de correspondances. Par ailleurs, la mise en ligne d’un train direct à la place de deux trains en correspondance, réduit le nombre de voyageurs montés dans la gare de correspondance. L’offre de service de trains influence donc fortement le résultat des comptages. » (IWEPS, 2017)

Bibliography

Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique. Montées et descentes en gare.. IWEPS, 2018. ISBN:
Institut Bruxellois de Statistique d’Analyse. Mobilité et Transport. Méthodologie. IBSA, 2017. ISBN:
Bruxelles Mobilité. Plan de mobilité Région de Bruxelles-Capitale. Bruxelles Mobilité, 2011. ISBN: